Pente forte et construction moderne

Une villa contemporaine de quatre étages, construite sur un terrain présentant une forte déclivité. Les différents étages épousent naturellement la pente et se dévoilent façade après façade.

L’architecture de cette maison de type basse énergie est en partie conditionnée par le terrain. Les quatre étages ne se voient pas d’emblée. De la rue, la maison semble même présenter des dimensions modestes. A hauteur de la porte d’entrée, on découvre un premier volume agrémenté de briques et percé de deux larges baies vitrées. Il faut poursuivre son chemin et contourner la maison dans son entièreté pour découvrir, façade après façade, les différents volumes. La maison se dévoile au fur et à mesure, chaque façade laissant voir un nouveau niveau au fil de la progression.

La hauteur des plafonds est exploitée pour préserver toute la luminosité des étages en contrebas. Une luminosité également renforcée dans le grand séjour et la cuisine. Ces pièces de vie se développent sur toute la longueur du jardin, profitant ainsi abondamment de la lumière naturelle. A l’étage, les baies vitrées sont surtout utilisées pour bénéficier de la lumière zénithale : même si les fenêtres ne sont pas directement visibles de l’extérieur, la lumière entre sans contrainte dans les différentes pièces. L’avantage sans les inconvénients puisque la luminosité est assurée sans nuire à l’intimité.

L’aménagement du jardin est lui aussi pensé en fonction de la pente. Le terrain a été nivelé comme un terrain de golf pour passer tout naturellement d’un niveau à l’autre.

 

Voir aussi :
baies vitrées et décrochements de façade pour deux maisons mitoyennes à Limal (Wavre)
Vue idyllique sur le jardin mais aussi sur la campagne environnante visible à chaque étage de cette villa moderne
Une villa dans les bois qui reste lumineuse grâce à ses fenêtres et grandes baies vitrées
Villa contemporaine avec terrasse en toiture