Cassia, une villa sur terrain pentu et boisé

Une villa de 600 m² se déploie sur un terrain en pente. Les nombreuses ouvertures, sur la façade arrière, laissent entrer un flot de lumière et dégagent une superbe vue sur la zone boisée qui jouxte le jardin.  

Des lignes pour l’intimité et l’originalité

Quasi invisible de la rue, cette magnifique villa se découvre au fur et à mesure que l’on progresse sur le chemin courbe qui sépare la voie publique de l’entrée. La façade avant, relativement fermée, préserve l’intimité des habitants. Sa surface plane, épurée, est coupée par un mur qui délimite l’espace réservé aux voitures. Placé dans un axe perpendiculaire, ce mur transversal dynamise l’architecture tout en séparant visuellement le jardin arrière du chemin d’accès. Courbes du chemin et lignes droites des murs se combinent pour garantir la quiétude des lieux.

Les bardages en aluminium noir et les briques de façade gris foncé offrent une belle vibration à la lumière. Le parement de type Cassia, de la marque Terca, donne en plus l’occasion d’habiller la façade avec un matériau innovant et original. Chaque brique est coupée en deux avant d’être posée. Les faces lisses et brisées obtenues sont placées en alternance, coupant ainsi la monotonie d’un mur en briques traditionnelles.

A l’intérieur, la fluidité de circulation entre les pièces est totale. L’agencement est pensé pour circuler sans contrainte tout en créant des zones tampons entre les pièces de vie et les pièces plus privées. Ainsi, au rez-de-chaussée, la spacieuse cuisine et l’espace parental sont séparés par un grand bureau. Derrière le salon, un espace plus intime permet de se reposer au coin du feu sans être totalement coupé des autres pièces.

Utiliser la pente du terrain et conserver les arbres

Pour profiter pleinement de la configuration des lieux, la maison est partiellement enclavée dans le sol. Le dénivelé est mis à profit pour installer une piscine et une terrasse en contrebas. Le terrain pentu qui accueille la villa est aussi très boisé. Afin de bénéficier de la luminosité tout en préservant les arbres, l’espace est dégagé autour de la villa. L’environnement ainsi créé forme une sorte de clairière dans l’espace boisé.

Le végétal s’installe sur une partie de la villa. Avec un toit végétalisé mais aussi un patio qui crée un véritable effet de surprise lorsqu’on se trouve à hauteur de la façade avant. Alors que de loin, celle-ci semble plane et d’un seul tenant, on y découvre soudain l’ouverture du patio et ses murs intérieurs végétalisés. Comme un jardin suspendu, la végétalisation renforce le sentiment de pénétrer dans un havre de paix.

Voir aussi :