Duo, deux maisons mitoyennes sur terrain en pente

Bien qu’indépendantes, les deux maisons mitoyennes forment une continuité visuelle. La hauteur et les baies vitrées garantissent la luminosité à tous les étages, malgré la forte déclivité du terrain.

Le terrain fortement en pente impose de reprendre les différences de niveaux mais aussi de garantir les vues et la luminosité à l’arrière des maisons. La solution est apportée par une grande fenêtre d’angle pour l’une et une mezzanine sur deux étages pour l’autre. La fenêtre d’angle remonte également plus haut que le plafond. De la sorte, le regard porte vers le haut, la vue est préservée sans les entraves d’une fenêtre trop basse. Les deux entités sont ainsi agrémentées de hautes fenêtres sur l’arrière pour ouvrir la vue sur le ciel.

Les prescriptions urbanistiques imposant un volume relativement classique, les façades avant sont animées par des baies vitrées et des décrochements qui évitent une monotonie des lignes. La grande toiture commune aux deux maisons mitoyennes se détache clairement du reste. Non seulement par le gris sombre des tuiles qui tranche sur le blanc du crépi de la façade mais aussi par une ligne qui dessine nettement le pourtour du bâtiment.

Les baies vitrées et les décrochements sur les façades permettent également de rompre la ligne verticale. Car ces deux maisons sont très hautes afin de créer un maximum de superficie habitable. Chacune des maisons compte ainsi quatre étages au total où se répartissent garages, suites parentales, chambres pour les enfants, pièces de vie… L’une des maisons accueille en plus un cabinet de dentisterie au rez-de-chaussée.

Voir aussi :
Vue idyllique sur le jardin mais aussi sur la campagne environnante visible à chaque étage de cette villa moderne
Une villa dans les bois qui reste lumineuse grâce à ses fenêtres et grandes baies vitrées
Villa contemporaine avec terrasse en toiture