La forme en Y de cette villa minimaliste répond à la nécessité de bénéficier d’un maximum de lumière naturelle. Elle permet aussi de jouer sur les perspectives et de préserver les vues.

Galerie d'images

    Une écriture minimaliste pour faire entrer la lumière   

    La villa est située sur un terrain en pente relativement boisé. Cette dénivellation importante et la présence des arbres influencent la ligne architecturale. Pour éviter les zones d’ombre, il est en effet important de laisser entrer un maximum de lumière naturelle.

    La forme en Y formée par les trois ailes principales du bâtiment offre une solution parfaite. Quelle que soit l’heure du jour, le soleil éclaire abondamment chaque pièce.

    Ce passage de la lumière naturelle est renforcé par de larges perspectives horizontales et des vides dans la verticalité. L’étage est par exemple visible depuis le hall d’entrée. Aucun plafond n’arrête le regard et la lumière.

    Compenser le dénivelé, protéger l’intimité

    La recherche de la lumière par la forme en Y, les perspectives, les vides mais aussi par la présence de nombreuses baies vitrées est également imposée par le dénivelé. Construite sur une pente, la villa s’accroche en effet au terrain par un jeu sur les niveaux. Du séjour en contrebas aux chambres de l’étage en passant par la cuisine et la salle à manger, les vues sont préservées. Grâce, ici aussi, à la forme en Y qui protège du voisinage. Les habitants peuvent profiter pleinement de chaque pièce sans la moindre inquiétude pour leur intimité.

    Partager le projet