Une belle villa pleine d’astuces d’aménagement pour optimiser l’ensoleillement, les vues, la protection des vis-à-vis et les contraintes d’un terrain en pente. Elle cumule des prestations très complètes, adaptées à la vie professionnelle et au confort de moments conviviaux.

Galerie d'images

    Un ensemble évolutif

    Destinée à un couple, la villa est conçue pour pouvoir accueillir une activité professionnelle en rez-de-chaussée et un appartement à l’étage. C’est en exploitant la pente que l’on gagne la possibilité d’installer l’appartement de plain-pied avec le jardin orienté au sud, tout en orientant la partie professionnelle à l’est pour lui éviter toute vue directe sur les espaces privés extérieurs. 

    Le bâtiment se dote donc de deux entrées séparées, l’une privée vers l’habitation principale, le garage, la buanderie et l’autre vers les pièces professionnelles, salle de sport, salle de musique (traitée acoustiquement), chambre d’amis. À noter que la partie professionnelle du plan est pensée pour être réversible et compléter l’habitation en se transformant en un groupe de 3 chambres en rez-de-chaussée si nécessaire, les fonctions n’étant pas figées.

    Jeux d’angles élégants

    L’implantation fait la part belle au panorama et aux jeux d’angles favorisés par la forme en V du bâtiment. L’ensemble développe deux volumes qui s’articulent élégamment au bout d’un long chemin d’accès, sur un terrain doté d’une forte pente orientée au sud. La réflexion architecturale porte sur une forme de bâtiment qui permet l’optimisation de la lumière et le cadrage des vues afin de transformer les contraintes en atouts. La cuisine, par exemple, donne sur un bel arbre au nord et se voit adjoindre un petit salon orienté à l’est vers les champs et la campagne environnants. Grâce à la forme étudiée, on prend soin de se protéger du vis-à-vis. La piscine, légèrement en contrebas de la terrasse principale, demeure toute proche pour la convivialité mais à l’abri des regards pour se faire discrète durant les mois où elle est potentiellement bâchée et donc moins esthétique.

    Un intérieur grand ouvert sur la campagne

    Conçu pour la vie à deux, l’étage répond au besoin du client de rassembler la cuisine et la salle à manger et de maintenir le salon plus au calme, sans qu’il soit complètement isolé.

    Dès l’entrée, une liaison visuelle s’établit avec l’étage : un vide sur le hall encourage le visiteur à monter vers la lumière, où l’on comprend immédiatement que tout se passe. On débouche sur une cuisine conviviale, cœur de la maison, qui s’élargit pour inviter à se rassembler autour de l’îlot central et offre une vue panoramique sur les autres espaces, le ciel et l’horizon. Par leur épaisseur, les éléments de cuisine constituent une barrière acoustique entre la partie jour et la partie nuit. La salle à manger s’équipe d’une grande bibliothèque et d’un petit coin au calme pour lire et profiter de la vue sur les champs grâce au châssis très ouvert, qui encadre le panorama, comme un tableau mouvant. Enfin, le salon, légèrement décalé, intime et cosy avec son coin feu, ne se coupe pas des autres espaces vers lesquels des vues sont possibles. Son orientation idéale à l’ouest lui offre les rayons du soleil couchant pour une atmosphère encore plus chaleureuse.

    Partager le projet